Réseaux Electriques de Transport et de Distribution

Les activités de recherche sur les réseaux électriques sont développées au sein du thème « réseaux de transport et distribution d’électricité ». Cette équipe compte 5 enseignants-chercheurs dont les activités de recherche portent quasi-exclusivement sur les réseaux, et 3 autres dont l’activité est transverse aux réseaux électriques


Les travaux de recherche portent sur l’accroissement de la flexibilité des systèmes électriques pour intégrer les nouvelles sources et nouveaux usages.

La figure 1 résume un certain nombre d’activités.

Figure 1 : cartographie des activités de recherché sur les réseaux électriques

Figure 1 : cartographie des activités de recherché sur les réseaux électriques

 

L’étude des systèmes électriques est de plus en plus complexe car il s’agit de modéliser, simuler et analyser le comportement de systèmes de systèmes (un convertisseur HVDC est en soit un système dans le système électrique) de grandes dimensions avec des descriptions qu’on souhaite de plus en plus précises. Ces évolutions sont portées localement par l’intégration de nouvelles sources de production, par l’utilisation de nouveaux équipements pour piloter le réseau (les facts), mais aussi à l’échelle européenne par une plus forte interconnexion des réseaux, le raccordement attendu d’éoliennes offshore, des transitions énergétiques et une évolution des marchés vers un marché unique européen.

A l’échelle des réseaux de distribution, les enjeux portent sur une plus grande automatisation des réseaux pour augmenter leur flexibilité afin de raccorder davantage de production distribuée et améliorer la qualité de l’énergie. C’est la problématique des réseaux intelligents (smart grids) qui s’appuie sur une utilisation plus importante des technologies de l’information et de la communication. L’équipe de recherche est présente sur les smart grids avec par exemple une participation à deux projets démonstrateurs en réponse à l’Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) de l’Ademe sur les réseaux électriques intelligents (« Reflexe » sur la période 2011-2014 et « BienVEnu » pour 2015-2018), une implication dans le projet Smart City Energy analytics de l’IRT SystemX, mais aussi une implication dans l’institut RISEGRID mis en place entre EDF R&D et CentraleSupélec pour renforcer les activités de recherche communes.

Thèmes de recherche :


- Intégration des énergies renouvelables

- Gestion de la charge

- Perturbations et protection

- Les réseaux HVDC