Détecteurs et imageurs infrarouge / térahertz

mdmi

Les travaux de l’activité « Détecteurs et imageurs infrarouge / térahertz » portent sur l'élaboration de films minces d'oxydes (supraconducteurs, semiconducteurs), leurs caractérisations structurale, morphologique et physico-chimique, et en transport électrique, ainsi que leur mise en œuvre pour des applications de détection en infrarouge ou dans le domaine térahertz (s’étendant typiquement de 500 GHz à 10 THz). Il s’agit de détecteurs thermiques (bolomètres, détecteurs pyroélectriques) afin de réaliser des systèmes imageurs. Dans ce contexte, le couplage du rayonnement électromagnétique incident avec les éléments détecteurs est effectué avec des micro-antennes planaires THz spécifiques : ultra large bande et / ou à haute impédance d’entrée. Le point fort "commun dénominateur" de ces recherches est la maîtrise de la chaîne complète qui conduit du matériau au composant complet.


Fig.9 : Nanopont (0,5 × 0,5 µm2) à base d’une couche ultra-mince (40 nm) en YBaCuO supraconducteur au centre d’une antenne THz log-périodique ultra-large bande en or (diamètre extérieur : 0,5 mm).   Figure 10 : Structure de test d’une puce de détecteurs IR en YBaCuO semiconducteur sur silicium montée dans un boitier en céramique (1 cm x 1 cm).
 

Figure 9 : Nanopont (0,5 × 0,5 µm2) à base d’une couche ultra-mince (40 nm) en YBaCuO supraconducteur au centre d’une antenne THz log-périodique ultra-large bande en or (diamètre extérieur : 0,5 mm).

 

Figure 10 : Structure de test d’une puce de détecteurs IR en YBaCuO semiconducteur sur silicium montée dans un boitier en céramique (1 cm x 1 cm).